• Accueil

     

    La technique Lucky Exposures ou Lucky Imaging a été inventée par DL Fried en 1978.
    Les images prises avec des télescopes au sol sont soumises à l'effet de flou de la turbulence atmosphérique ,
    (visible à l'oeil lorsque les étoiles scintillent ).
     Pour contrer cet effet, on utilise  une caméra haute vitesse qui réalise un film avec des durées d' exposition suffisamment courtes ,
    pour que les changements dans l' atmosphère de la Terre pendant l'exposition soient minimes
    les images du film les moins touchées par l’ atmosphère sont choisies et combinées en une seule image ,
    produisant une résolution angulaire bien supérieure
    à celle qui serait possible avec une seule exposition plus longue . qui comprend toutes les images brutes du film.
    En 2000, la nouvelle technologie CCD a été développée par Marconi Applied Technologies a permis aux astronomes pro d’utiliser
    du materiel pour une Lucky imaging réellement réussie sur des objets du ciel profond.
    Cette technique est également connue des amateurs astronomes, qui utilisent des webcams  pour l’imagerie de planètes ou la lune.
    Avant ,notre équipement ne permettait pas d’utiliser cette technique sur des objets ténus, en raison de la faible sensibilité des webcams utilisées
    Mais maintenant grace au CMOS des dernieres generations on va pouvoir photographier des objets du ciel profond .
    Bien sur, on ne pourra pas aller aussi vite que le planetaire,
     mais certains effets nefastes pour la haute resolution seront ecartés de nos images du ciel profond .

     

     

    Tableau resumant l'impact de l'exposition sur les images du ciel profond

     

    tableaux des effets des poses rapides dans le cadre du ciel profond

     

Making the Web Beautiful!